Niki de Saint Phalle

Féministe et féminine

La grande rétrospective qui vient de lui être consacrée à Paris a enfin démontré l’ampleur du talent de cette grande artiste et la place qu’elle tient dans l’art de notre siècle. Longtemps considérée comme une somptueuse dilettante, trop jolie pour être une grande créatrice et trop provocatrice pour avoir un véritable propos, Niki de Saint Phalle est une plasticienne et sculptrice féministe de tout premier ordre, dont nous sommes heureux de vous présenter une lithographie dans notre vente de lithographies et peintures de cette semaine. 

Ses performances de tir dans les années 60 lui ont apporté la célébrité, de même que ses Nanas, grosses bonnes femmes multicolores dont il serait dommage de ne retenir que l’aspect ludique : violée par son père à l’âge de onze ans, elle passa sa vie d’artiste à interroger le corps de la femme, ses rondeurs, et son incroyable liberté. Compagne de toujours de Tinguely, qui fut la plupart du temps son assistant, contrairement aux autres couples d’artistes, elle crée notamment avec lui les magnifiques sculptures d’un jardin d’enfants en Israël (le Golem), et consacra une partie de sa vie à lui rendre hommage après sa mort en soutenant un projet de musée Tinguely à Genève. 

Artiste engagée, passionnée et infatigable, elle promena sa frêle silhouette du monumental Jardin des Tarots en Toscane à la Grotte de Hanovre jusqu’à la Californie où elle finit sa vie. Derrière son élégante joie de vivre se cache un pessimisme profond, une noirceur que rendent si bien ses bleu et or, ses femmes qui font face à la vie avec culot et qui nous enjoignent, toujours, d’avancer.

Découvrir plus

?

Enchères en ligne

Le mode d'emploi pratique
pour démarrer tout de suite

Lire l'article
Vendez sur kiobuy

Un service simple et transparent dédié aux maisons de ventes