Les 50 ans de mai 1968 : affiches exceptionnelles

Au cœur de la maison Camard & Associés

Cette superbe vente d’affiches de mai 1968 organisée en deux parties par la maison Camard jusqu’au 20 avril nous permet de rendre hommage à sa fondatrice, Florence Camard. Cette normalienne érudite et passionnée, experte reconnue de l’Art Déco, était l’une des plus grandes spécialistes françaises de ces œuvres : cette vente majeure, désormais organisée par son fils Jean-Marcel est la quatrième organisée par la maison Camard. Celle-ci s’est historiquement imposée comme la référence des affiches de mai : Florence Camard, en fine connaisseuse des arts graphiques, fut la première à célébrer les 20 ans de mai 1968. Anecdote savoureuse : des manifestants soixante huitards nostalgiques avaient tenté d’interrompre la vente au motif qu’on y faisait de l’argent avec ces œuvres rebelles et anarchistes ! C’était un crime, bien sûr. La vente fut bien sûr un gros succès ; collectionneurs comme conservateurs y trouvèrent leur bonheur et Florence Camard scande les décennies de ses ventes d’affiches de mai, en 1998 puis en 2008. 

Citons quelques extraits de ses analyses brillantes de ces œuvres, qui nous éclairent : ces affiches sont tout sauf anecdotiques, elles font programme, pépites publicitaires géniales aux slogans choc qu’un Beigbeder aurait aimé trouver : « Conçues au service des travailleurs en grève et souvent avec leur participation, ces affiches expriment la solidarité souhaitée – mais sans doute illusoire -entre les étudiants et le prolétariat auquel, ne l’oublions pas, les étudiants, dans une écrasante majorité, n’appartiennent pas. La nécessité de coller à l’actualité privilégie l’adéquation entre une image simplifiée et un slogan percutant, car pour mobiliser efficacement l’opinion, il s’agit de faire vite et de frapper fort ! Tant pis, si les accusations sont injustifiées, les images exagérées, les mots d’ordre dangereux… L’ambiance est à la révolution, pas à la nuance. »

Pour cette vente des 50 ans de mai 1968, son fils, Jean-Marcel, reprend avec fierté le flambeau et a organisé avec KIOBUY cette vente de bout en bout. Celle-ci est à n’en pas douter exceptionnelle, et c’est un euphémisme. Elle réunit plus de 900 affiches, de deux collections particulières. Certaines sont rarissimes voire uniques, à des prix de vente très accessibles. Témoins du siècle, elles ont parfois été réalisées par de grands artistes comme Calder, Zao Wou-ki ou Rebeyrolle. Elles sont aussi porteuses d’un idéal politique dont beaucoup sont encore nostalgiques. Mai 1968 n’a pas hérité d’une culture politique, elle l’a engendrée : cinquante ans plus tard, les luttes ont changé, mais les slogans et les poings levés sont bien les mêmes. Et les affiches de mai 1968 forment un pan non négligeable de notre inconscient collectif…et nous sommes incroyablement enthousiastes de vous les proposer !

Découvrir plus

?

Enchères en ligne

Le mode d'emploi pratique
pour démarrer tout de suite

Lire l'article
Vendez sur kiobuy

Un service simple et transparent dédié aux maisons de ventes