Vuitton, au service des femmes

Chaque sac est un secret

Si la maison Vuitton s’est aussi lancée récemment dans la mode avec le succès que l’on connait ce sont avant tout les sacs qui ont fait sa réputation ; vous aurez l’occasion d’en acquérir des exemplaires vintage dans nos ventes qui reprendront dès septembre. Ils sont à la fois profondément à la mode et adaptés au goût des femmes que légers et faciles à porter en toute situation.

Ainsi, dans les années 20, être à la mode signifie être moderne : il faut faire du sport, skier l’hiver, jouer au golf et au tennis l’été. Les jeunes femmes conduisent leur propre voiture, roulent toute la nuit pour boire au matin du champagne sur la Côte d’Azur. Ainsi naissent le Keepall et le Speedy dans les années 30 : déjà, sur Air France, on vérifie le poids des bagages, le steward ne doit pas peser plus de soixante kilos et si un passager trop corpulent monte à bord, il risque de rester à terre ! Mais on conserve ses munitions avec soi : le Noé est créé en 1932 pour transporter cinq bouteilles de champagne pour les jolies passagères, et sera de plus en plus léger grâce à l’invention de la version souple de la toile Monogram. 

Et Vuitton s’adapte au goût des femmes, et survit à mai 68 ! la marque se lance même dans le sac à bandoulière, plus baba cool, de même que les sacs dédiés à la randonnée imaginés en 1978. Enfin, Vuitton abolit aussi le rythme des saisons pour les sacs : auparavant, les femmes changeaient de sac selon les saisons. Désormais, Vuitton impose le sac de luxe comme un incontournable doudou, que sa propriétaire emmène partout avec elle. D’ailleurs, sacrilège, l’une des plus grosses ventes des années 1990 sera un sac à dos en cuir épi…C’est dire si Vuitton sait écouter les femmes. 

?

Enchères en ligne

Le mode d'emploi pratique
pour démarrer tout de suite

Lire l'article
Vendez sur kiobuy

Un service simple et transparent dédié aux maisons de ventes